Avez-vous des techniques pour trouver des locataires sérieux ?

L'une des plus grandes peurs pour un investisseur, c'est de rencontrer un mauvais locataire et qui ne payent pas son loyer. Pour éviter ce type de situation, il existe plusieurs astuces. Dans cet article, vous allez découvrir un moyen d'obtenir les meilleurs locataires et sérieux.

La sélection d'un locataire se fait sur dossier, avant d'analyser les documents, prenez le temps d'échanger avec votre locataire pour voir si le feeling passe et avoir une première impression. Après la visite, soyez attentif à son temps de réaction et si le dossier est bien complet. Si le locataire met du temps ou vous transmet un à un les éléments demandés, c'est qu'il n'est pas sérieux et rigoureux... Il pourrait faire pareil avec votre loyer. Privilégiez les candidats avec un dossier complet et qui vous les transmettent rapidement.

La loi Alur vous autorise à demander des photocopies des bulletins de salaire et du dernier avis d’imposition. Mais rien n’empêche le futur locataire de falsifier ses revenus. En revanche, vous avez parfaitement le droit d’exiger de voir les originaux, afin de les comparer aux documents fournis.


Rapprochez-vous de l'employeur

Pensez à toujours réclamer une attestation de son employeur pour savoir s’il est en CDD ou en CDI, ainsi qu’une attestation de son ancien bailleur prouvant qu’il est à jour de ses loyers. Vous pouvez, pourquoi pas, téléphoner au précédent bailleur, ou vérifier la qualité de bon payeur du candidat en exigeant les trois dernières quittances de loyer ainsi qu’un justificatif de domicile. La CAF peut également fournir une attestation à la demande du candidat, s’il perçoit des allocations familiales ou des allocations logement.

L'avis d'imposition

Vérifiez sa feuille d’imposition, grâce au numéro de référence fiscal de votre futur locataire, il est facile de vérifier en ligne si les revenus annoncés sont authentiques. Les revenus mensuels doivent en effet s’élever à trois fois le montant du loyer pour bénéficier d’une garantie loyer impayé. À défaut, vous ne serez pas couvert.

Outre la GLI (garantie loyer impayé), vous pouvez exiger un garant qui paiera le loyer en cas d’impayé. Le garant contresigne le bail, et s’engage ainsi à prendre le relais du locataire si besoin. Pour éviter la défaillance du garant, il convient néanmoins de vérifier sa solvabilité au moyen de justificatifs. Pour une meilleure garantie, le bailleur sera inspiré de choisir un garant parmi des proches parents du locataire. Il peut aussi réclamer un dépôt de garantie. Le montant sera alors limité à deux mois de loyer.

Audit immobilier

Avec une stratégie basée sur le court, moyen et long terme, mon équipe et moi sommes en mesure de répondre à cette question. Vous avez des questions sur votre projet immobilier ou vous souhaitez être accompagné pour votre prochain investissement, prenez rendez-vous pour un audit.

Je veux découvrir l'expérience que vous proposez

Articles récents

Gérez-vous votre argent de la bonne manière ?

Qu'est qu'un bien rentable ?

Connaissez-vous les astuces pour trouver votre financement ?

Savez-vous à quel moment définir votre fiscalité ?

image

Comment trouver de bons artisans ?